Récemment  15 mai - 16 juillet 2020 // Prix Sisley Beaux-Arts de Paris pour la Jeune Création - exposition personnelle Sisley, Paris  09-30 janvier 2020 // and Friends 2020 - EXPOSITION COLLECTIVE Galerie Le Feuvre & Roze, Paris

%
0%
<
>
Solaris, Galerie Dukan || exposition personnelle || 14.10 - 11.11.2017, Leipzig, Allemagne
Solaris
Galerie Dukan
exposition personnelle

La galerie Dukan est très heureuse de présenter la première exposition individuelle qu’elle consacre à l’artiste Karolina Orzełek.

vernissage
14.10.2017 / 16h-20h
en présence de l'artiste
Galerie Dukan : Spinnereistraße 7, Halle 18.I, 04179 Leipzig, Allemagne

exposition
14.10 - 11.11.2017
Galerie Dukan : Spinnereistraße 7, Halle 18.I, 04179 Leipzig, Allemagne

http://www.galeriedukan.com/exhibitionhome/karolina-orzelek-solaris
COMMUNIQUE DE PRESSE
TEXTE | PDF (fr)

La galerie Dukan est très heureuse de présenter la première exposition individuelle qu’elle consacre à l’artiste Karolina Orzełek.

Née en 1992 à Bielsko-Biała dans le sud de la Pologne, Karolina Orzełek intègre les BeauxArts de Paris dans l’atelier Tim Eitel dont elle sort diplômée en 2016. Elle vit et travaille à Paris. Elle a remporté plusieurs prix de peinture en Pologne et a récemment été présélectionnée pour le concours La Convocation. Ayant participé à plusieurs expositions collectives en France et en Pologne, « Solaris » est sa première exposition personnelle.

Son travail explore la perception de la réalité et ses multiples contradictions sous-jacentes. A partir d’ archives personnelles elle reconstruit un univers fantasmatique et silencieux, situé aux frontières d’un rêve et d’un cauchemar, d’un souvenir et d’une illusion. A travers le prisme de ses couleurs, la réalité apparaît augmentée dans une sorte de solarisation. En s’inspirant du réalisme magique, des contes des fées, des mythologies et croyances populaires, ses peintures nous invitent à voyager dans des espaces-temps. A la fois refuges chaleureux et lieux de questionnement angoissants, elles offrent un panorama d’ instants suspendus, voire figés, imprégnés d’un sentiment « d’après » quelque chose qui renforce le décalage entre leur onirisme et le côté presque apocalyptique.

INFOS | COMMUNIQUE DE PRESSE |